C'est pas mon idée !

jeudi 5 avril 2012

BodeTree décline les recettes du PFM pour les PME

BodeTree
Toutes les entreprises gèrent leur comptabilité mais combien d'entre elles, surtout parmi les plus petites, maîtrisent réellement leurs finances ? La différence entre les deux propositions peut paraître anecdotique mais la réponse à la question ("très peu") a donné l'idée à BodeTree de proposer aux PME un outil leur permettant de piloter effectivement leur activité et même, idéalement, de développer leur stratégie.

Contrairement à un outil comme inDinero, qui se connecte aux services de banque en ligne pour proposer une plate-forme proche des classiques du PFM ("gestion de finances personnelles") grand public, BodeTree vient se greffer sur QuickBooks (de la société Intuit), l'outil n°1 de gestion comptable des PME, aux États-Unis. Ce sont donc toutes les écritures comptables et non uniquement les mouvements de trésorerie que le logiciel va exploiter pour remplir son office.

Malgré tout, le principe de fonctionnement rappellera, au premier abord, les outils habituellement destinés aux particuliers, avec, en premier lieu, une mascotte dont la couleur reflète la santé financière immédiate de l'entreprise et un tableau de bord très riche et très graphique, présentant un ensemble d'indicateurs extrêmement simples à appréhender (le solde de trésorerie, le cash flow, le chiffre d'affaire... les tendances...).

BodeTree

Or, ces graphiques ne sont que la partie émergée de l'iceberg. La vraie valeur de BodeTree réside dans ses capacités d'analyse. Par exemple, l'entrepreneur découvrira une estimation automatique de la valorisation de sa société (calculée en temps réel) et pourra comparer sa performance avec celle de la concurrence, sur une multitude de critères, lui permettant d'identifier rapidement ses points forts et ses axes d'amélioration possible.

Plus ambitieux encore, un module d'optimisation propose de déterminer une stratégie de développement pour l'entreprise, qui donnera lieu à l'établissement d'une feuille de route dont les effets sur la situation financière pourront être instantanément évalués par une simulation.

L'objectif de BodeTree est d'offrir aux petites organisations, à moindre frais (25 USD par mois), le même service que proposent des consultants spécialisés, généralement hors de leur portée (financièrement parlant). Il n'est cependant pas question de faire concurrence à ces derniers mais plutôt de combler un vide, car les responsables de ces structures ont (malheureusement) souvent tendance à se désintéresser du pilotage financier de leur activité.

Et j'arrive justement là où il me semble que les banques pourraient intervenir. En effet, si leur intérêt est bien d'aider leurs PME clientes se développer, elles devraient naturellement être disposées à promouvoir un outil de ce type, d'une manière ou d'une autre (par mise à disposition directe, partenariats...), et en profitant de leur position privilégiée dans la vie financière de l'entreprise. Une idée à creuser ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)