C'est pas mon idée !

jeudi 15 mars 2012

Bankiwi gère l'argent de poche en ligne

Bankiwi
Dans le monde moderne, les achats sont de plus en plus fréquemment réalisés en ligne, en particulier chez les plus jeunes : musique, jeux vidéo, matériel high-tech, vêtements… tous les secteurs sont concernés. Mais, pour beaucoup d'enfants et d'adolescents, l'argent de poche qu'ils reçoivent de leurs parents arrive toujours en espèces et il se trouvent donc démunis au moment de payer sur Internet.

Voilà l'idée qui a présidé à la création de Bankiwi, une déclinaison du service de gestion de cagnotte en ligne de la jeune pousse française Leetchi. La cagnotte devient ici, en quelque sorte, la tirelire de l'enfant, que les parents peuvent alimenter par carte bancaire (automatiquement à intervalles réguliers, en option) et dont l'argent qu'elle recèle peut ensuite être utilisé dans une sélection de boutiques partenaires sur Internet (parmi lesquelles figurent FNAC, Etam, 3 Suisses, PIXmania…).


Quelques services complémentaires viennent enrichir l'expérience : message envoyé à la réception de fonds, suivi permanent du solde disponible, constitution de listes d'« envies »… Et, pour le lancement (encore en version beta à l'heure actuelle), les premiers comptes ouverts sont crédités d'un cadeau de 5 euros.

La présentation de Bankiwi rappelle l'initiative 'S' is for Savings de PNC Bank aux Etats-Unis mais, hélas, sans en répliquer toute la richesse. Font en particulier défaut les aspects ludiques et didactiques du site américain ou encore la possibilité offerte aux parents de contrôler l'utilisation par leur progéniture de l'argent disponible, qui constituerait pourtant un facteur important de confiance.

Progressivement, les services financiers à destination des jeunes ou très jeunes se développent en France, les précédents comprenant notamment BeMix du Crédit Mutuel et abcBanque de Société Générale. Les avancées restent certes prudentes, probablement par crainte de dépasser un seuil d'acceptation (éthique) chez les parents, mais il ne fait aucun doute que cette tendance va continuer à s'amplifier, en raison du potentiel important que représente ce marché, pour les institutions financières comme pour les startups.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)