C'est pas mon idée !

mardi 14 février 2012

Top 10 "Fast" de l'innovation dans la finance

Fast Company
Comme chaque hiver, Fast Company vient d'établir son classement des 50 entreprises les plus innovantes de l'année écoulée, dont les places d'honneur sont, pour cette édition 2012, occupées par Apple, Facebook, Google, Amazon et, surprise, Square. Cette dernière est donc aussi, naturellement, en tête du Top 10 dédié au secteur de la finance, que je vous propose de passer en revue.


Square
1. Square

Depuis ses modestes débuts (en octobre 2010) avec son petit carré blanc et son application de paiement sur iPhone, Square a révolutionné les processus de paiement pour un million de commerçants américains, développant sans relâche ses solutions, dont le périmètre s'étend désormais de la gestion de point de vente au porte-monnaie électronique.


Starbucks
2. Starbucks

La présence de la chaîne de cafés peut surprendre dans un classement de l'innovation financière mais elle mérite amplement sa place, pour l'immense succès de son système de paiement propriétaire sur téléphone mobile, qu'illustrent les 26 millions de transactions traitées et les 100 millions de dollars "déposés" par les clients.


3. KickStarter

Relativement éloigné des sujets abordés habituellement ici, KickStarter est l'une des plates-formes de "crowdfunding" les plus populaires du moment, via laquelle plus d'1,3 millions de personnes ont, à ce jour, financé 17 000 projets d'artistes divers et variés.


PayPal
4. PayPal

Une des rares entreprises présentes dans ce classement deux années de suite, PayPal mène toujours la charge dans le secteur des paiements en ligne. Mais elle cherche maintenant aussi à investir l'"eldorado" du paiement de proximité par mobile (et en "cloud"), mutlipliant les expérimentations et diversifiant les approches pour maximiser ses chances de réussite.


5. YCombinator

Fer de lance d'un nouveau modèle de financement, YCombinator se présente avant tout comme un "accélérateur de startup", favorisant le développement de nouvelles idées à travers un accompagnement opérationnel, que le réseau des "anciens" grandissant transforme en une force incomparable.


6. SecondMarket

Déjà présente, elle aussi, au classement précédent, la place de marché des titres de sociétés non cotées a connu une croissance importante en 2011, largement tirée par les échanges de parts de Facebook...


Serve
7. American Express

Seule entreprise "historique" du secteur financier apparaissant dans ce top 10, American Express tente de se réinventer en appliquant des recettes de startup, ce qui aboutit à de nouveaux produits et services tels que, par exemple, Serve (son porte-monnaie virtuel) ou encore ses coupons de réduction et autres offres promotionnelles dématérialisés et distribués sur les réseaux sociaux...


Dwolla
8. Dwolla

Parmi la myriade de solutions de paiement qui ont éclos ces derniers mois, Dwolla se distingue particulièrement, non seulement par son fonctionnement basé sur des virements interbancaires, donc indépendant des réseaux et cartes classiques, mais aussi pour ses premiers résultats probants sur la route de l'adoption : aujourd'hui, 7 500 commerçants et 80 000 utilisateurs générent plus d'un million de dollars de transactions habdomadaires.


Simple
9. Simple

Dans un paysage bancaire apathique et peu enclin à l'innovation (comme le démontre justement ce classement), la rupture ne semble pouvoir venir que d'un trublion sans passé (ni passif). Un rôle qui va comme un gant à Simple (ex-BankSimple) et son modèle centré sur l'expérience utilisateur, dont les premiers pas en version beta sont prometteurs.


StockTwits
10. StockTwits

Depuis son réseau social de trading jusqu'aux fonctions de recherche de spécialistes des marchés à "suivre", en passant par la création d'outils pour les entreprises qui veulent communiquer avec leurs communautés d'investisseurs, StockTwits ne se repose pas sur ses lauriers et continue à enrichir ses services à destination de tous les passionés de bourse, amateurs et professionnels.


Il ne surprendra certainement personne qu'aucune banque ne figure dans ce classement (bien que, l'an dernier, Citi ait réussi à s'y placer). A l'écoute des discours volontaristes de promotion de l'innovation en vogue dans la plupart des grands établissements, on pourrait s'interroger sur la réalité des intentions qu'ils recouvrent...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)