C'est pas mon idée !

jeudi 23 février 2012

HSBC célèbre 5 ans de partenariat pour le climat

HSBC
Il y a 5 ans, HSBC lançait, avec 4 organisations reconnues et respectées, le "Climate Partnership", une initiative mondiale en faveur de l'environnement, dont 2012 marque la fin et que la banque célèbre avec un magnifique livre, virtuel et interactif, naturellement !

Ces 5 années écoulées, les 100 millions de dollars dépensés et les efforts des plus de 100 000 personnes impliquées sont présentés et illustrés à travers 46 actions concrètes représentatives. Et celles-ci, qui ont contribué, notamment, à protéger 3 millions d'hectares de forêts et améliorer la qualité de l'eau pour 32 millions de personnes, sont particulièrement variées : programmes de recherche, déploiement de lampes à basse consommation, replantation de végétaux...

Une constante émerge de ces exemples : les collaborateurs de la banque (2 233 "champions du climat" et plus de 60 000 volontaires au total) participent à la plupart d'entre elles. Certains employés n'hésitent d'ailleurs pas à agir sur les pratiques de travail et l'environnement direct de la banque, avec 2 ou 3 initiatives de diminution de l'utilisation de papier, une autre pour réduire la consommation d'eau dans les bureaux. Et celle sur laquelle je veux m'attarder ici (bien que je l'aie déjà traitée dans ces colonnes)...

HSBC Interactive Book

A l'origine, il s'agit d'une idée "bête" : éteindre les PC lorsque les employés quittent leur bureau permet de réduire la consommation électrique, donc, mécaniquement, les émissions de gaz à effet de serre (et la facture énergétique). Sa mise en œuvre dans HSBC Amérique du Nord s'est pourtant étalée sur (presque) les 5 ans du "Climate Partnership".

La première étape, en 2008, a été une campagne de sensibilisation, incitant les collaborateurs à éteindre leur poste de travail en fin de journée. Puis, un système automatique a été mis en place, fermant automatiquement les PC chaque soir, d'abord à 23:00, puis à 20:00. Enfin, en 2010, le système a été configuré pour éteindre les ordinateurs si l'utilisateur ne répond pas à une alerte. Les résultats sont probants : 70% des PCs étaient éteints la nuit en 2008, contre 90% en 2010. Ce sont 13 millions de kWh d'électricité qui ont été ainsi économisées et l'équivalent de 2 600 tonnes de CO2 qui ont épargné l'atmosphère...

Pendant ce temps, de grandes entreprises françaises continuent à laisser des milliers de micro-ordinateurs, imprimantes, photocopieurs... allumés toutes les nuits, tous les week-ends, pendant les vacances, en pure perte. Malgré des campagnes de communication sur leurs efforts en faveur de l'environnement... Et si on passait à l'action, maintenant ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)