C'est pas mon idée !

jeudi 20 octobre 2011

PNC Bank apprend l'épargne aux enfants

PNC Bank
Avec Virtual Wallet, PNC Bank était en 2008 une des premières à proposer une solution simple de gestion de compte en ligne (on y trouve d'ailleurs plusieurs des idées que BankSimple est en train de réinventer), en particulier pour faciliter l'épargne. Dans un autre registre, la banque agit depuis longtemps pour l'éducation financière des plus jeunes, avec, par exemple, la production de kits multimédias destinés aux enfants et à leurs parents.

Ces deux initiatives se retrouvent aujourd'hui combinées dans un nouveau service, totalement gratuit pour les clients de PNC Bank, baptisé 'S' is for Savings, qui décline les principes de Virtual Wallet dans une version spécialement conçue pour les jeunes enfants (moins de 10 ans) et à but « purement » pédagogique.

'S' is for Savings

Dans un environnement ludique et interactif, conçu avec les producteurs de Sesame Street dont les personnages sont omni-présents sur le site, le jeune utilisateur apprendra à gérer son « budget », en le répartissant dans 3 bocaux, pour ses dépenses immédiates, pour ses économies et pour ses envies de « partage » (ou de cadeaux). Des animations, jeux et vidéos l'aideront à tout moment à faire son choix tout en se divertissant.

En pratique, ces « bocaux » sont gérés comme des sous-comptes du compte bancaire des parents. Ces derniers peuvent distribuer l'argent de poche de leurs rejetons par ce moyen (éventuellement par un transfert automatique récurrent), depuis les services en ligne de la banque et ils ont l'entier contrôle de l'utilisation des fonds (virements, retraits…). Les enfants disposent tout de même d'un accès dédié au site (avec leur propre identifiant), qui leur permet de gérer leur épargne en toute autonomie, même s'il est plutôt conçu pour une utilisation « accompagnée », favorisant l'approche éducative visée.

Au-delà du seul effort pédagogique de PNC Bank, qui pourra aussi s'avérer utile à certains parents, 'S' for Savings peut aussi constituer un exemple (et une inspiration) de service adapté à une cible spécifique. La tendance à la « personnalisation de masse » (mass customisation) n'est pas réservée aux produits de grande consommation, elle est également pertinente pour les services financiers, surtout en ligne…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)