C'est pas mon idée !

mardi 20 septembre 2011

GoalCard, un compte pour les jeunes, sur Facebook

GoalCard
GoalCard, présentée par la startup Bobber au Finovate Fall 2011, est une des multiples offres qui cherchent à "exploiter" les 200 milliards de dollars de budget annuel des jeunes générations américaines. Si son modèle n'est pas totalement nouveau (voir par exemple GoalMine), elle est la première, à ma connaissance, à s'installer directement sur Facebook.

Afin d'aider ses jeunes clients à mieux gérer leurs finances, GoalCard leur propose un véritable compte d'épargne (géré par une banque partenaire), accompagné d'une carte Visa prépayée. Une fois le compte ouvert, il est entièrement piloté par une application Facebook (ou via un site web mobile), dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle ne ressemble vraiment pas à un service traditionnel de banque en ligne :

GoalCard

A l'instar d'un Payoff.com, GoalCard met l'accent sur l'épargne, en y introduisant une forte composante ludique, pour mieux séduire sa cible. Ainsi, la première étape de gestion du compte consiste à définir un ou plusieurs objectifs concrets (achat d'une voiture, paiement des frais de scolarité...) et à mettre en place une stratégie d'économies pour les atteindre, en bénéficiant des conseils fournis par le site.

La vie du compte est ensuite rythmée par des jeux et par les échéances d'épargne, permettant de recueillir réguièrement des "points", qui se transformeront en offres spéciales auprès de commerçants partenaires lorsqu'un des buts fixés sera atteint. L'intégration dans Facebook rend l'expérience entièrement sociale, qu'il s'agisse de partager ses objectifs et ses succès, d'échanger des conseils, d'envoyer ou de demander des contributions financières ou de jouer avec ses "amis" en ligne.

GoalCard fournit également les outils nécessaires pour gérer ses finances personnelles, englobant non seulement le compte d'épargne, mais également les dépenses réalisées avec la carte ou, même, des sources de revenus externes. Là encore, la startup fournit des conseils tout au long de l'utilisation du service. Et, cerise sur le gateau, une option de paiement P2P (de pair à pair) est disponible entre détenteurs de carte GoalCard.

Les jeunes des "Générations Y" attirent naturellement l'intérêt du secteur financier, parce qu'ils sont généralement sous-bancarisés, qu'ils représentent une importante masse d'argent en circulation et qu'ils sont les futurs clients les plus "rentables" des banques, qu'il est préférable de "capter" le plus tôt possible.

Après plusieurs initiatives tentant d'introduire une composante sociale dans des offres plus ou moins classiques, GoalCard innove avec une approche radicale qui ne manque pas de sens : les jeunes passent une part importante de leur temps sur les réseaux sociaux. Par conséquent, un service bancaire intégré dans Facebook à de bonnes chances de retenir leur attention et, surtout, de les rendres plus actifs vis-à-vis de leurs finances personnelles. Serait-ce une esquisse de la banque du futur ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)