C'est pas mon idée !

vendredi 30 septembre 2011

BBVA emménage dans la Silicon Valley pour mieux innover

BBVA
Déjà largement présente sur le front de l'innovation (cf. un exemple), la banque espagnole BBVA poursuit une stratégie agressive pour renforcer ses capacités. Sa dernière initiative en date a été l'ouverture au mois d'août d'un bureau à San Francisco, avec l'ambition de s'intégrer dans l'écosystème de la Silicon Valley toute proche et d'y devenir une référence de l'utilisation des technologies émergentes dans le secteur bancaire.

BBVA n'a pas lésiné sur les moyens, en installant dans cette implantation une équipe complète et pluri-disciplinaire, comprenant des représentants de ses départements de stratégie et développement, de l'innovation et des technologies, de la banque de détail et de la banque d'investissement. Elle est de plus épaulée par un autre groupe, basé à Madrid, qui assure le relais de ses activités auprès de tous les métiers de la banque.

L'initiative de BBVA est portée par sa vision, maintes fois affirmée, que les services financiers du futur seront façonnés par les technologies. Les missions de cette tête de pont dans la Silicon Valley consisteront donc à développer de nouveaux modèles d'affaire (business models), grâce aux innovations qui y seront détectées, et de mettre en place les partenariats et réaliser les acquisitions nécessaires pour atteindre cet objectif. La banque n'est d'ailleurs pas tout à fait novice en la matière : sa filiale américaine a, par exemple, établi de longue date une alliance stratégique avec SmartyPig (qui lui a peut-être aussi inspiré Friends & Family).

Les expériences passées des entreprises européennes (dont quelques banques françaises) d'installer un bureau dans la Silicon Valley ont rarement donné des résultats convaincants, laissant planer un doute sur le succès de l'initiative de BBVA. Elle pourrait tout de même réussir grâce à plusieurs facteurs, dont sa capacité d'innovation déjà éprouvée, son expérience des partenariats "distants" (entre autres avec le MIT Media Labs), la présence locale de sa filiale BBVA Compass et les moyens importants qu'elle consacre à son implantation.

La banque du futur risque donc bien de débarquer en Europe par l'Espagne...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)