C'est pas mon idée !

mardi 23 août 2011

Square développe son offre et Sharp imagine son futur

Comme il arrive régulièrement, les actualités entrent en collision, cette fois autour des solutions de terminal de paiement sur mobile. Tout d'abord, dans la foulée de l'arrivée d'iZettle en Suède, Square annonce une série de nouveautés qui rendront sa solution encore plus séduisante. Ensuite, c'est la sortie d'une nouvelle tablette chez Sharp, qui esquisse peut-être le futur du secteur avec une lueur d'espoir pour le paiement sans contact...

Square Card Case
Pour Square, les toutes dernières versions de ses logiciels pour iPhone et iPad sont désormais disponibles. Il s'agit en premier lieu de Card Case [lien iTunes], évoquée dans ces colonnes en mai dernier, et qui est désormais généralisée à tous les clients de la startup.

Sans revenir sur les détails, rappelons qu'il s'agit (entre autres) d'un "porte-cartes virtuelles" qui permet à son utilisateur d'enregistrer un "compte" auprès de ses commerçants préférés. Cela lui permet par la suite de régler ses achats en donnant son nom, sans avoir à présenter sa carte.

Autre changement d'importance pour les commerçants utilisateurs de l'application Square [lien iTunes], la signature du client n'est plus requise pour les paiements inférieurs à 25 USD.

Ces évolutions ont un objectif évident : rendre le paiement par carte plus facile et plus rapide, pour les commerçants et, dans une certaine mesure, pour le consommateur. Et Square réussit plutôt bien, surtout en comparaison des acteurs traditionnels, qui n'ont pas fait de progrès dans ce domaine depuis bien longtemps.

Par ailleurs, à y regarder de près, le défi que représentent de telles solutions pour le paiement sans contact, que j'abordais dans ma présentation d'iZettle, ne fait que s'affirmer. Les promesses de remplacer les espèces par un moyent de paiement quasi-instantané ? Elles sont aujourd'hui devenu une réalité avec Square, son taux de commission fixe et l'abandon de la signature pour les petits achats.

Sharp RW-T107
La solution que j'esquissais il y a 3 jours était "simplement" d'adopter une approche similaire pour le paiement sans contact : concevoir un terminal de paiement sans contact sur mobile, en profitant de l'arrivée des interfaces NFC sur les prochaines générations d'appareils. Et c'est justement ce qu'annonce [jp] Sharp avec sa nouvelle tablette.

Celle-ci est en effet équipée d'une puce au standard NFC (compatible avec ses 2 variantes, nippone et "mondiale") et, étant motorisée par le système Android de Google, elle est prête à recevoir tout type d'applications sans contact. Cependant, Sharp cible explicitement le secteur des paiements et n'envisage d'ailleurs une distribution que sur le marché professionnel.

L'utilisation envisagée ne se limite tout de même pas strictement au paiement et pourrait intégrer, par exemple, une solution complète de point de vente (comme le propose déjà Square) ou encore la gestion de cartes de fidélité... Il ne reste plus qu'à attendre les logiciels qui offriront toutes ces fonctions. En notant que cette tablette est malheureusement (pour l'instant ?) réservée au marché japonais.

Si les constructeurs d'appareils mobiles (smartphones et tablettes) se décident vraiment à intégrer la technologie NFC dans leurs matériels, une partie de l'équation insoluble du paiement sans contact (l'équipement des commerçants) pourrait trouver une solution. En effet, dès que le matériel sera disponible, il faut s'attendre à une explosion de l'offre logicielle, avec certainement des approches aussi disruptives que celles de Square (qui s'intéresse probablement aussi au sujet). Et les grands perdants seront alors les fabricants de terminaux spécialisés, dont les coûts élevés ne pourront plus être justifiés...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)