C'est pas mon idée !

lundi 8 août 2011

Brèves : Mastercard, ZestCash, ZashPay, Ingenico, Amazon, Layar

Cette nouvelle série de brèves est plutôt riche, quoique largement dominée par le secteur des paiements (encore une fois), mais j'essaie de rester concis sur chacune d'elles.

Mastercard
Dans le cadre de sa campagne "Priceless" d'offres spéciales à ses membres, Mastercard lance une action originale, mixant codes QR, géolocalisation et réseaux sociaux.

Concrètement, 20 sièges du stade historique (et démantelé en 2010) des Yankees (équipe locale de baseball) ont été dispersés dans la ville de New York. Sur chacun d'eux, un code QR (un type de code barre 2D) permet aux porteurs de carte Mastercard, par un simple "scan", de s'enregistrer ("check in") sur Facebook Places et ainsi participer à un tirage au sort pour gagner des places VIP pour une prochaine rencontre.


ZestCash
La jeune pousse ZestCash, brièvement évoquée dans ces colonnes il y a quelques mois, vient de bénéficier d'un nouveau tour d'investissement, apportant une dose de crédibilité supplémentaire à son modèle d'affaires.

Celui-ci, se positionne en concurrent des prêts par avance sur salaire, très répandus aux Etats-Unis, en proposant des conditions plus avantageuses que les taux usuriers généralement pratiqués dans le secteur, en raison des risques élevés de défaut.

Pour limiter ces risques, dans la lignée des initiatives de social scoring (voir par exemple le cas de Lenddo), ZestCash s'appuie sur la masse de données disponibles sur les consommateurs pour évaluer leur solidité financière, même lorsque les établissements "officiels" de scoring ne disposent pas d'information sur ces personnes, souvent non bancarisées.


ZashPay
Discrètement, ZashPay, la solution de paiement P2P (de "pair à pair") du fournisseur de progiciels bancaires Fiserv, est en train de s'imposer parmi les banques et credit unions américaine comme une alternative sérieuse à l'hégémonique PayPal.

Dernière en date, aux côtés de plus de 800 autres clients, BBVA Compass (filiale de la banque espagnole aux Etats-Unis) annonce son adoption sous le nom de "Simple Personal Payments". Rappelons que ZashPay est un service de transferts d'argent (par virement), ceux-ci étant réalisés en fournissant uniquement l'adresse mail ou le numéro de mobile du destinataire.


Ingenico
Les dons aux associations caritatives ont le vent en poupe parmi les nouvelles initiatives en cours au Royaume-Uni. Après le cas récent de "The Logic Group", Ingenico profite de la généralisation de son système dans la chaîne de restaurants Zizzi pour promouvoir son terminal de paiement acceptant les micro-dons (le montant est fixé à 20 pence), par un simple appui sur un bouton lors de la saisie du code PIN de la carte.


Amazon Web Service
Dans un registre plus technique, signalons les dernières nouveautés introduites dans l'offre Amazon Web Services, qui devraient lever quelques-unes des réticences des entreprises à adopter le "cloud" public.

Il s'agit tout d'abord de nouvelles solutions de connectivité : d'une part, l'extension à toutes les régions du monde du "Virtual Private Cloud" (jusqu'ici disponible uniquement aux Etats-Unis) et, d'autre part, la création d'une nouvelle option, "Direct Connect". La première permet aux entreprises de disposer d'un espace privé au sein des infrastructures d'Amazon, auxquelles elles peuvent se connecter par VPN (réseau privé virtuel). La seconde va encore plus loin en proposant, comme son nom l'indique, une connexion directe (par ligne dédiée) aux data centers d'Amazon. Outre la sécurité renforcée par ces deux offres, cette dernière procure également une meilleure garantie de performance.

Autre nouvelle d'importance, Amazon ajoute la fédération d'identité à sa gamme de services. Celle-ci permettra aux clients d'administrer les utilisateurs de ses application hébergées dans le cloud depuis leur solution interne de gestion des identités et des accès (IAM). Le nuage devient ainsi mieux intégré au système d'information de l'entreprise...


Layar
Terminons avec un appel à la créativité ! En 2009, ING Nederlands était, à ma connaissance, la première banque au monde à diffuser une application de localisation d'agences et de GABs sur mobile en réalité augmentée, basée sur la technologie de Layar.

Cette solution, largement copiée depuis, fonctionnait alors en combinant les informations de localisation et d'orientation du terminal. Dans sa prochaine version, Layar Vision proposera de déclencher l'affichage de contenus numériques par reconnaissance d'image (un imprimé, un objet...). Voilà certainement de quoi susciter de nouvelles idées !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)