C'est pas mon idée !

lundi 11 juillet 2011

US Bank généralise les applications mobiles pour ses cartes prépayées

Comme je le souligne régulièrement, après la première vague des applications de gestion de compte, les banques sont désormais à la recherche de nouvelles opportunités de services mobiles à offrir à leurs clients. Pour US Bank, les efforts portent sur son activité dans les cartes prépayées.

La banque a lancé la première application de ce genre en octobre dernier, pour les porteurs de carte AccelaPay. L'initiative se prolonge aujourd'hui avec la mise à disposition d'une solution identique pour la carte ReliaCard, conçue pour remplacer les paiements par chèque des organismes gouvernementaux (allocations chômage, familliales...).

ReliaCard

Les fonctions proposées couvrent les classiques consultations de solde du compte et des dernières opérations ainsi qu'une option de paiement de factures et un système d'alertes. Seul oubli, étonnant : il ne semble pas y avoir de service de localisation de GAB...

US Bank propose non seulement une application pour iPhone, Android et BlackBerry mais également, et judicieusement, pour la clientèle ciblée, une version "web mobile" ainsi qu'un service interactif par SMS. Tous les utilisateurs peuvent donc en profiter, gratuitement.

La banque a confié au spécialiste Monitise Americas cette nouvelle réalisation, qui est en fait une copie conforme de la précédente (pour la carte AccelaPay), avec une simple adaptation de la charte graphique.

Avec ces initiatives, US Bank cherche clairement à attirer les populations sous-bancarisées des Etats-Unis, en leur proposant, avec des produits adaptés, les mêmes services qu'aux détenteurs de comptes "classiques". Quand on sait qu'elles représentent près d'un quart des ménages américains, cette stratégie prend tout son sens...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)