C'est pas mon idée !

vendredi 8 juillet 2011

Monabanq lance officiellement Wikimoney

Mes lecteurs assidus se souviendront peut-être d'un article fugitif, rédigé en avril dernier, présentant une "étrange" création de Monabanq, encore en plein développement. Après plusieurs mois de gestation, Wikimoney est maintenant officiellement ouvert au public.

Heureusement, l'attente a été mise à profit pour enrichir la plate-forme, dont la vocation reste de créer une communauté d'internautes autour des questions d'argent.

Aux côtés des "témoignages" (qui permettent à chacun de s'exprimer publiquement sur un sujet qui le touche), des "dossiers" (avec lesquels la banque propose des conseils sur des sujets importants) et des "comparateurs" (à base de petits sondages), la principale nouveauté de cette version est l'ajout d'un forum de discussions, ouvert à toutes les questions et tous les échanges. L'ensemble devient ainsi un peu plus participatif.

De petites améliorations ont également été apportées au site. Par exemple, il est désormais possible de donner une note aux réactions et commentaires postés en réponse aux discussions ou aux témoignages. Et, pour favoriser l'animation et la participation, un chèque cadeau de 50€ sera attribué chaque quinzaine au rédacteur du conseil le mieux noté.

Mais Wikimoney souffre encore, à mon avis, de quelques défauts. Je m'étonne par exemple que, pour proposer un nouveau témoignage, il soit demandé à l'internaute d'indiquer ses revenus et ses charges, sans qu'il ne soit précisé le but ni l'usage de ces informations. Autre surprise, chaque participant crée son profil lors de l'inscription mais celui-ci reste privé. A défaut de tout moyen de "connaître" et d'entrer en relation avec les autres membres, nous sommes encore loin des "standards" modernes des réseaux sociaux...

L'initiative de Monabanq reste malgré tout louable et s'inscrit dans la logique d'innovation qui avait marqué ses débuts (et qui s'est étiolée depuis). Le plus important était d'installer Wikimoney sur le web et de conquérir les internautes. La première étape est réalisée, la seconde est en cours, avec une campagne de mailing envoyée aux clients. Il sera toujours temps de progresser et de compléter cette première (deuxième ?) itération, en restant à l'écoute des utilisateurs...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)