C'est pas mon idée !

mardi 24 mai 2011

Square continue de transformer les paiements mobiles

Square
Square a déjà gagné son pari de conquérir les petits commerçants et artisans en leur proposant un terminal de paiement sur mobile, simple à utilier et économique. Les derniers chiffres communiqués sont éloquents : 500 000 micro-lecteurs distribués, 3 millions de dollars traités en une journée et la perspective d'atteindre 1 milliard de dollars pour l'année 2011.

Mais la startup ne souhaite pas en rester là et continue à développer son offre, pour la rendre toujours plus attractive et incontournable. L'annonce[lien PDF] combinée des nouvelles applications Square Register et Card Case est révélatrice de cette ambition. La première, destinée à l'iPad, transforme la solution actuelle pour cette plate-forme en un véritable terminal de vente (et non plus uniquement de paiement) et lui ajoute, en association avec la seconde, une intéressante composante de suivi de la relation client.

Square

Pour la gestion commerciale, Register, qui reste gratuite, offre de nouveaux services aux commerçants : analyse des ventes (dans le temps, par types de clients...), mise à jour des prix... qui viennent s'ajouter aux fonctions de paiement et de génération des reçus électroniques qui existaient jusqu'à maintenant.

Côté relation client, la même application permet aux vendeurs de gérer leur présence dans un "annuaire", de publier leur "menu" (une liste de produits disponibles, d'offres spéciales, des ventes les plus populaires...), de proposer des promotions personnalisées... Lors de son premier achat, le client est invité à télécharger Card Case sur son téléphone, avec laquelle il va alors pouvoir consulter cet annuaire, ces "menus" et ces promotions, rechercher une boutique par géolocalisation, suivre ses achats, gérer les reçus électroniques...

Mais Card Case devient aussi un moyen de paiement mobile à part entière : pour chaque partenaire chez lequel le consommateur a payé avec Square, l'application peut créer une "carte virtuelle" qui permet de payer les achats suivants d'un "clic" sur l'écran du mobile. Les coordonnées bancaires ont été précédemment enregistrées et n'ont donc plus besoin d'être transmises, le vendeur doit simplement vérifier le profil de son client (et sa photo) pour valider la transaction.

Après avoir ouvert le paiement par carte à des milliers d'entrepreneurs, Square leur offre de nouveaux arguments de séduction qui vont certainement contribuer à développer leur nombre. Si les consommateurs se laissent aussi convaincre par Card Case, nous avons peut-être ici l'esquisse d'un futur leader du paiement mobile, là où les acteurs traditionnels et autres émergents ont toujours du mal à étendre leur base d'utilisateurs...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)