C'est pas mon idée !

samedi 14 mai 2011

MasterCard intègre les émissions de carbone dans le suivi des dépenses

MasterCard
Les préoccupations environnementales ont connu un certain engouement au sein des institutions financières avant de quasiment disparaître des radars avec la crise récente. Cette situation regrettable justifie donc de s'intéresser à une nouvelle initiative de MasterCard, bien qu'elle ne représente qu'une goutte d'eau dans l'océan des efforts qui seraient nécessaires.

En partenariat avec Brighter Planet, le spécialiste des paiements intègrera en effet dans les outils de suivi et d'analyse qu'elle met à disposition de ses clients corporate les estimations d'émissions de CO2 liées aux déplacements professionnels, à partir des transactions enregistrées. Seront notamment pris en compte, en appliquant des méthodes de calcul standards, les trajets aériens, les locations automobiles, les nuits d'hôtel... réglés avec les cartes de la marque.

Ce service est la réponse de MasterCard à une enquête selon laquelle 80% des entreprises se déclarent sensibles aux questions environnementales dans leurs politiques de transport. Dans la plupart des cas, l'empreinte carbone ainsi estimée ne donnera qu'une vue très partielle des émissions de l'ensemble de l'organisation mais toute contribution à leur mesure et leur communication mérite d'être encouragée. L'expérience démontre que le simple fait de diffuser les données et d'en suivre l'évolution dans le temps peuvent induire des changements de comportements positifs.

Une idée en entraînant une autre, je me prends à imaginer une approche similaire sur les comptes bancaires des particuliers. Une estimation des émissions de CO2 apparaitrait alors sur les relevés de banque en ligne ou dans les outils de PFM, face à chaque opération concernant un déplacement (en avion, en train...) ou une facture énergétique (gaz, électricité, carburant...). Une option pourrait peut-être même proposer de "compenser" ces émissions auprès d'un partenaire (pourquoi pas avec un système de type Tookets ?)... Dans ce cas également, il ne s'agirait pas nécessairement d'être exhaustif mais plutôt et surtout de sensibiliser les consommateurs, ce qui est toujours utile.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)