C'est pas mon idée !

lundi 16 mai 2011

Brèves : moyens de paiement et fidélisation

Comme l'a encore démontré la conférence FinovateSpring 2011, l'actualité des moyens de paiement est toujours frénétique, rejointe ces derniers temps par les outils de fidélisation mobiles, à base de coupons de réduction et autres promotions.


Tabbedout
Tabbedout cible principalement le règlement des notes de bar ou de restaurant avec une application mobile (pour iPhone et Android), dont le principe est de "dématérialiser" la carte de paiement.

Comment cela fonctionne-t-il ? L'utilisateur doit d'abord enregistrer les informations de sa (ou ses) carte(s) bancaire(s), qui seront stockées sur son mobile. Lorsqu'il se présente dans un établissement partenaire, il ouvre une "ardoise" ("tab") dont il donne l'identifiant au serveur (pour établir le lien entre le client et le système de gestion du restaurant). A l'heure de partir, le client reçoit l'addition sur son téléphone et en valide le paiement. Les données de la carte associée sont alors transmises sur le terminal du commerçant pour finaliser le règlement. L'application offre également plusieurs services complémentaires : géolocalisation des partenaires, partage des frais entre amis, notation et commentaires sur l'établissement (partageables sur les réseaux sociaux)...

Tabbedout est déjà implémenté dans de nombreux bars et restaurants mais l'intégration annoncée de son système dans les solutions de point de vente de Micros Systems devrait lui permettre de démultiplier sa couverture.


MagTek
MagTek est un fabricant (californien) de lecteurs de cartes de paiement qui cherche progressivement à diversifier son offre. Il a ainsi développé un système original, baptisé "Qwick Codes" qui va maintenant être déployé sur le réseau de 50 000 GABs ("Guichets Automatiques de Banque") de la société "Payment Alliance International" (PAI).

L'idée de MagTek est de remplacer la présentation de la carte de paiement par un "numéro de compte" à usage unique (accompagné d'un code PIN) pour régler une dépense ou pour retirer des espèces. La particularité de l'approche est que le consommateur doit passer lui-même sa carte dans un lecteur attaché à son PC ou à son mobile pour générer les coordonnées du compte virtuel.

La sécurité constitue le principal argument de vente de cette solution, en évitant les risques induits par l'utilisation de la carte sur des terminaux de paiement et GABs, qui sont de plus en plus souvent sources de vulnérabilités (par exemple, par skimming), tout en conservant les avantages de l'utilisation d'une carte "physique" pour générer le compte à usage unique.


Dans ces deux cas, il semblerait que l'"expérience utilisateur" soit un peu oubliée... Les services additionnels de Tabbedout et la sécurité accrue de MagTek suffiront-ils à faire accepter la relative complexité de leurs processus de paiement ? On peut légitimement en douter car la facilité d'utilisation reste le critère numéro 1 de l'adoption de nouvelles solutions par les consommateurs.


American Express
Après sa récente expérience avec FourSquare, American Express continue à développer de nouvelles approches de la fidélisation. Cette fois, c'est un partenariat avec LevelUp qui est annoncé.

Le modèle de cette startup est très proche de celui de Groupon : les inscrits au service reçoivent chaque jour des promotions proposés par différents commerçants. Pour favoriser une véritable fidélisation, un concept de "niveau" vient cependant compléter ce système : chaque fois qu'une offre est utilisée, le client peut bénéficier d'une nouvelle promotion, encore plus avantageuse.

Grâce au partenariat avec American Express, les coupons de réduction de LevelUp seront désormais, pour les clients du réseau de paiement, directement enregistrés sur leur compte. Plus de cartes de fidélité dédiées, pas de code à fournir, la promotion est intégrée automatiquement dans la transaction.


Google
Les rumeurs vont toujours bon train sur l'arrivée de Google sur le marché des paiements sans contact sur mobile, avec son système Android. Ingenico a peut-être mis un terme (provisoire) aux spéculations en évoquant son partenariat avec le géant d'internet.

L'objectif serait donc uniquement, pour l'instant, d'intégrer dans les terminaux de paiement du français des programmes de coupons de réduction et de publicités fournis par Google, accessibles par les téléphones mobiles équipés de puces sans contact. Finalement, il ne s'agirait alors que d'un prolongement des usages déjà annoncés lors de la sortie de la version "Gingerbread" d'Android, première à intégrer les interfaces NFC. Si d'autres initiatives sont envisagées, il faudra encore attendre pour les connaître...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)