C'est pas mon idée !

mercredi 27 avril 2011

MicroVentures, capital-risque en P2P

MicroVentures
Comme je le signalais récemment, le marché des prêts-emprunts en P2P (de "pair à pair") est en excellente santé. Après avoir initialement ciblé les besoins de financements des particuliers, le modèle s'est également développé pour les entreprises (comme le propose FriendsClear en France). MicroVentures va encore plus loin en proposant une solution de capital-risque en P2P (Venture Capital ou VC, en anglais, c'est plus "tendance"...) et annonce la conclusion de ses 3 premières opérations.

Comme pour tous les services du genre, MicroVentures est une "place de marché", rassemblant ici des investisseurs potentiels et des entreprises à la recherche de capital d'amorçage. Ces dernières soumettent leur plan d'affaire (business plan) sur le site, puis, si les investisseurs manifestent leur intérêt, les équipes de MicroVentures effectuent une revue détaillée (due diligence) pour vérifier la viabilité de l'opération. Les candidats peuvent alors participer, pour un montant minimal de 250$, au tour de table (qui ne sera finalisé que si la totalité du capital mis sur le marché est souscrite).

Parmi les 3 affaires qui viennent d'être conclues, un exemple représentatif est celui d'une entreprise proposant une plate-forme de divertissement, qui a recueilli 100 000$ auprès de 19 investisseurs, chacun d'eux ayant participé à hauteur de 2 000 à 25 000$.

L'application du modèle P2P au capital-risque est indiscutablement une bonne idée. Pour les entreprises en recherche de capital, le choix de cette solution présente l'avantage de simplifier les démarches et les efforts requis pour rassembler un tour de table. Pour les particuliers, qui n'ont pas le temps et les fonds nécessaires pour entrer dans les circuits classiques du capital-risque, la plate-forme offre une opportunité de participer facilement à l'aventure du lancement de startups. La seule véritable inconnue sera de savoir si le service séduira un nombre suffisant de candidats investisseurs pour en assurer le succès, les risques étant plus importants que sur le marché du P2P lending.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)