C'est pas mon idée !

jeudi 28 avril 2011

Agitation dans le secteur des paiements : actu de la semaine

Aucun répit dans l'actualité des paiements (mobile, P2P...) : tous les acteurs s'agitent. Passons rapidement en revue quelques-unes des annonces de ces derniers jours, par Chase, Visa et Mastercard.

Chase
JP Morgan Chase a été une des premières banque à mettre en place un service de paiement P2P (de pair à pair), permettant à ses clients d'envoyer des fonds, via le web ou mobile, en fournissant simplement l'adresse mail du destinataire.

Dans un message adressé à ses utilisateurs, la banque montre qu'elle continue à vouloir innover dans ce domaine, en dévoilant deux nouvelles fonctions dans son service QuickPay : les paiements récurrents et une messagerie mobile intégrée.

Square
Visa, de son côté, s'intéresse au paiement mobile, pour les commerçants. La société vient en effet d'investir dans Square, actuellement dans une phase de croissance fulgurante. Comme JP Morgan Chase, qui a aussi participé à un récent tour de table, Visa délèguera un de ses dirigeants pour conseiller la startup.

Rappelons que Square propose une solution complète (matérielle et logicielle) de terminal de paiement sur iPhone, qui cible les 27 millions de petites entreprises américaines (en particulier les petits commerces) qui n'acceptent pas aujourd'hui les règlements par carte.

Mastercard
Pour Mastercard, la nomination d'une directrice "globale" des paiements P2P démontre que l'entreprise prend le sujet, qu'elle avait abordé très tôt (avec MoneySend), au sérieux. Le développement des offres des concurrents n'est certainement pas étranger à cette annonce.

En parallèle (et sans rapport), Mastercard a conclu un partenariat avec SunTrust pour distribuer une offre combinée sur un support unique, à la fois carte d'étudiant, carte d'identification et carte de paiement prépayée. L'objectif est évidemment (comme dans le cas similaire de Santander) de fidéliser les jeunes, en s'imposant comme un partenaire incontournable dès l'émergence des premiers besoins de moyens de paiement.

On le voit, il n'y a là aucune révolution. Mais l'agitation qui règne est un indicateur fort des changements de fond qui se préparent à transformer le secteur des paiements...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)