C'est pas mon idée !

jeudi 31 mars 2011

PFM et personnalisation pour les services en ligne des petites banques US

Jack Henry & Associates
Jack Henry & Associates, fournisseurs de progiciels pour credit unions et autres petits établissements bancaires (avec plus de 11 000 clients), annonce une nouvelle version de son offre de banque en ligne, NetTeller, qui positionne d'emblée celle-ci parmi les plus ambitieuses du moment.

Tout d'abord, le service intègre dorénavant, dans un onglet dédié, la solution de PFM (Personal Finance Management - gestion de finances personnelles) de l'éditeur, OurCashFlow. Celle-ci est le résultat d'un partenariat avec la jeune société Lodo Software, remarquée lors du récent FinovateEurope 2011. Au menu, les fonctions classiques du genre : aggrégation de comptes (multi-banques), catégorisation des transactions, tableaux de bord, suivi de budget et d'objectifs, alertes personnalisées...

L'autre innovation apportée par l'éditeur, baptisée "My NetTeller", propose aux utilisateurs finaux de configurer eux-mêmes leur environnement de banque en ligne, pour un accès immédiat aux services qu'ils utilisent le plus souvent. La personnalisation des pages est simple à réaliser : le client sélectionne les widgets qui l'intéressent dans la palette mise à sa disposition (virement, paiement de facture, téléchargement des écritures...) et les positionne sur son "tableau de bord".

Si on ajoute à ces nouveautés la future introduction des solutions de gestion de factures de BillShrink, esquissée par l'annonce d'un partenariat entre les deux éditeurs, les banques clientes de Jack Henry & Associates peuvent se réjouir. En effet, le dynamisme de leur fournisseur leur donne accès à des fonctions innovantes qui les placent rapidement en bonne position face à leurs "grandes" concurrentes, au moins sur le secteur de la richesse des services en ligne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)