C'est pas mon idée !

samedi 5 mars 2011

Les agences "e-BanquePopulaire" misent sur les outils de communication

e-BP2L.net
Comme certains de ses confrères, le groupe Banque Populaire lance ses agences exclusivement en ligne, baptisées "e-BanquePopulaire". En raison de son organisation fédérale, l'initiative se déploie région par région et c'est la Banque Populaire Loire & Lyonnais (BP2L) qui ouvre le bal avec "e-BP2L.net" (d'après le site du groupe, deux autres devraient être actuellement en ligne, mais restent inaccessibles, et plusieurs autres ouvertures sont planifiées).

Le nouveau site se présente comme "Votre agence conseil en ligne" et il s'agit bien d'une agence (et non d'une nouvelle banque), offrant les mêmes produits et services que toutes les agences "physiques" du réseau, ainsi que l'illustre la page d'accueil. Même les applications mobiles et de banque en ligne restent celles de tous les clients de la BP2L.

e-BP2L.net

Pourtant, e-BP2L.net apporte quelques nouveautés, justifiant, dans une certaine mesure, le titre d'"agence conseil". Chaque client se voit attribuer un conseiller attitré (parmi une équipe de 4 personnes, visible sur le site) et peut contacter celui-ci par différents médias de communication : téléphone (avec option de rappel, ou "callback"), messagerie, tchat ou visio-conférence. Autre avantage, l'agence en ligne est "ouverte" sur des horaires étendus (de 8h30 à 20h en semaine et de 9h à 13h le samedi). Dernier détail (amusant), il reste aussi possible de prendre un rendez-vous "physique" avec son conseiller...

L'introduction de nouveau canaux d'échanges avec son conseiller est une démarche louable et encore trop peu répandue dans le monde bancaire. Malgré tout, cette nouvelle agence des Banques Populaires me laisse sur ma faim...

Il me semble en effet dommage de limiter cette innovation à la seule agence en ligne, alors qu'elle serait probablement autant appréciée des clients des agences "classiques", en complément d'une relation directe. Il est cependant vraisemblable que les obstacles "techniques" soient à l'origine de ce choix. Je regrette aussi que l'accès au tchat, au callback et à la visio-conférence ne soit apparemment pas disponible sur les applications mobiles de la banque. Si cette absence est confirmée, il s'agit d'un défaut majeur de l'offre et il ne reste qu'à espérer qu'il sera rapidement corrigé...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)