C'est pas mon idée !

lundi 21 mars 2011

L'achat groupé arrive dans les banques (Monabanq, Crédit Agricole)

Achat groupé
Le concept d'achats groupés ne date pas d'hier mais il a pris une nouvelle dimension avec le web et, plus récemment, Groupon et ses multiples clones en ont fait la tendance à la mode. Il n'est donc pas surprenant que les banqes s'y intéressent, même si elles doivent adapter le modèle à leurs activités. Deux établissements français, Monabanq et le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, se sont déjà lancés...

Pour Monabanq, il s'agit déjà de la deuxième opération du genre. Elle propose un taux de rémunération particulièrement attractif à l'ouverture d'un livret d'épargne, qui va augmenter selon le nombre de souscripteurs, de 4,80% à 6% au maximum (pour une durée limitée à 3 mois, cependant). La précédente édition était limitée aux 2 000 premières demandes et avait été souscrite entièrement avant l'échéance. Il semblerait que la promotion en cours connaisse le même succès, le taux ayant déjà atteint 5,94%...

Monabanq

Du côté du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, la démarche est plus ambitieuse puisqu'elle concerne le crédit immobilier. L'opération cible les nouveaux clients de 18 à 30 ans à qui elle proposera, à compter du 28 mars prochain et pour 3 mois, 500 prêts immobiliers de 50 000 euros sur 241 à 300 mois, à un taux qui variera entre 3,5% et 3% selon le nombre de souscripteurs.


Pour les deux banques, l'objectif est clairement d'acquérir de nouveaux clients. Si l'opération de Monabanq peut apparaître comme une simple offre promotionnelle, celle du Crédit Agricole me semble plus mûrement réfléchie. En effet, outre sa cible spécifique des jeunes, et malgré sa portée plus limitée (tout le monde n'a pas un projet immobilier à financer dans les 3 mois), elle aura beaucoup plus de chances de fidéliser à long terme les nouveaux clients ainsi recrutés... De plus, la promotion accordée a certainement un sens "business", la souscription groupée d'emprunts permettant probablement à la banque de réduire ses coûts, justifiant ainsi un taux plus avantageux.

Il est toujours réjouissant de voir des institutions financières innover en adaptant des modèles issus d'autres secteurs. Et les opportunités ne manquent pas...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)