C'est pas mon idée !

jeudi 31 mars 2011

Crédit Agricole : comparez votre profil d'épargnant avec celui de vos pairs

Crédit Agricole - Diagnostic Epargne
En attendant l'éclosion de Tookam attendue pour demain (1er avril, espérons que le drôle d'oiseau ne se transforme pas en poisson), signalons une autre initiative récente du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne, décidément très actif, présentée par son directeur général, Jean Philippe, sur son blog.

Le mini-site "Diagnostic Epargne" se présente comme un outil, simple, accessible et un brin ludique, de diagnostic et de conseils pour se constituer une épargne "raisonnée". Là où le banquier lambda va vous proposer des produits auxquels vous ne comprenez rien (lui non plus, d'ailleurs, parfois), ce nouveau service aborde le sujet de manière didactique, en réduisant le sujet (complexe) à 4 grandes catégories.

Son utilisation est aussi à la portée de tous : vous donnez quelques informations sur votre situation de famille, votre capacité d'épargne mensuelle, la répartition de vos économies actuelles et le tour est joué. Vous obtenez une proposition de profil d'épargne qui convient à votre situation, sous forme graphique (similaire à l'image ci-dessous), et une série de conseils avisés, sur chacun des 4 domaines retenus.

Le plus intéressant est cependant la deuxième étape du processus, dans laquelle la répartition de votre épargne est mise en regard de la moyenne de celles des autres clients de la banque au profil comparable au votre (déterminé par l'âge, la situation familiale et la capacité d'épargne).

Crédit Agricole - Diagnostic Epargne

On voit donc là une (première ?) application de l'idée que je développe souvent ici, du potentiel de valeur que représentent les gisements de données que la banque détient sur ses clients. Naturellement, le comportement "moyen" des consommateurs ne tient pas lieu de conseil (celui-ci est délivré dans l'étape suivante, dont les résultats sont très différents) mais qui n'a jamais eu envie de se comparer aux autres ? Pour cette seule raison, cette petite fonction aura certainement du succès auprès de ses utilisateurs.

Et espérons voir de nouvelles idées (utiles) suivre la même direction...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)