C'est pas mon idée !

mardi 29 mars 2011

Chez Suncorp, les PC personnels sont les bienvenus !

Suncorp
Les initiatives "BYOPC" ("Bring Your Own PC" - "amenez votre propre PC") sont dans l'air du temps et quelques entreprises technologiques (par exemple Citrix ou IBM) se sont lancées depuis plusieurs mois. Malgré quelques timides expérimentations, les institutions financières, pour leur part, sont jusqu'à maintenant restées très frileuses sur le sujet.

Suncorp, une de plus importantes banques et compagnies d'assurance australiennes, devient donc, à ma connaissance, la première à généraliser cette pratique à l'ensemble de ses effectifs. Dès le mois d'août prochain, quand les infrastructures seront en place, tous les collaborateurs seront invités à apporter leur propre matériel, quel qu'il soit (tablette, PC…, sous Windows, MacOS, Linux…), et l'utiliser pour leur travail.

Si le renouvellement du parc de quelques 20 000 PCs de l'entreprise n'est plus d'actualité avec cette nouvelle approche, les employés qui le souhaitent pourront tout de même continuer à bénéficier d'un PC fourni par leur employeur. Ce qui sera certainement nécessaire car il n'est pas prévu, à ce stade, de subvention pour l'achat d'un appareil personnel, contrairement à une pratique assez répandue.

Le représentant de Suncorp cité par l'article de The Australian balaye en quelques mots les craintes (habituelles) pour la sécurité des applications et des données sensibles manipulées dans le secteur de la finance. Il considère en effet que l'environnement de travail, fourni sous forme d'une "machine virtuelle" authentifiée et signée (le socle technique s'appuie sur une combinaison de solutions Citrix et libres), est au moins aussi sécurisé qu'un PC d'entreprise.

Et il ne manque pas de souligner que l'objectif pour l'employeur est de laisser les utilisateurs libres de choisir le matériel qui leur convient le mieux, avec lequel ils seront les plus productifs, augmentant leur satisfaction et, par voie de conséquence, le taux de rétention des collaborateurs. Le volet financier de l'opération, qui n'est pas détaillé, n'entre probablement pas en ligne de compte, au moins dans un premier temps, en raison des investissements consentis pour la mise en place de l'infrastructure nécessaire.

Suncorp n'en est pas à sa première initiative dans la diversification des matériels supportés et elle a bien pris conscience de l'évolution des attentes de ses employés. Ainsi, depuis déjà quelques temps, la politique d'équipement mobile a ouvert le choix à l'iPhone, qui représente maintenant un parc de 1250 appareils (pour 600 BlackBerrys).

L'objectif de Suncorp n'est pas si anodin qu'il pourrait paraître (ni hypocrite, par rapport aux réductions de coûts potentielles) : attirer et retenir les meilleurs talents (en particulier chez les jeunes) est un art difficile et plusieurs études montrent un réel attrait pour cette possibilité de choisir son équipement informatique. Les entreprises qui l'auront compris (et appliqué) avant les autres auront un avantage concurrentiel indéniable pour leurs recrutements

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)