C'est pas mon idée !

jeudi 17 février 2011

ClairMail présente une solution anti-fraude mobile et interactive

ClairMail
ClairMail, spécialiste de la banque et des paiements mobiles (dont un tiers des 50 plus grandes banques américaines sont clientes), amorce une diversification en annonçant le lancement d'une nouvelle solution mobile de lutte contre la fraude.

Cette nouvelle offre, baptisée "Fraud Solution", est destinée à protéger les transactions par carte bancaire et sur les sites de banque en ligne. Elle est conçue pour être intégrée avec les systèmes de gestion de fraude existants, auxquels elle vient ajouter deux fonctions supplémentaires. La première est la possibilité pour le client final de définir ses propres critères de notification (par exemple sur l'origine ou le montant d'un achat), en complément des règles propres à sa banque. La deuxième (et principale) fonction est une gestion d'alerte immédiate envoyée par SMS lors d'une demande d'autorisation d'une transaction "suspecte". Mais, là où la solution devient innovante, c'est que le client peut répondre aux alertes qu'il reçoit, pour valider ou refuser la transaction, en "temps réel".


La vidéo ci-dessus présente un cas d'utilisation typique : une touriste veut régler un achat lors d'un voyage à Hong-Kong, la demande d'autorisation est transmise à sa banque, qui lui envoie un SMS d'information auquel elle répond pour confirmer la transaction, celle-ci étant finalement validée sur le terminal du commerçant. Le seul défaut que l'on peut identifier dans ce système est le délai (incontrôlable) entre la demande d'autorisation et sa validation (ou son refus)...

Pour les banques (qui supporte le coût de la fraude) comme pour les consommateurs (qui, selon une étude, ne détecteraient qu'entre un tiers et la moitié des fraudes dont ils sont victimes), les outils de protection deviennent incontournables. ClairMail leur apporte un complément utile non seulement pour alerter les clients en temps réel mais également pour limiter les effets des "faux positifs" (les transactions suspectées à tort).

Grâce à "Fraud Solution", les banques pourront réduire leurs coûts d'après-vente liés à la gestion de la fraude (notamment dans la résolution des litiges) et les consommateurs gagneront en tranquilité et en confort, en évitant la frustration des achats légitimes rejetés.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)