C'est pas mon idée !

lundi 20 décembre 2010

LG et VMWare virtualisent le mobile pour sécuriser les usages professionnels

Communiqué VMWare [en]
Toutes les études l'annoncent (par exemple ici) et tous les DSI y sont confrontés à plus ou moins grande échelle : les collaborateurs des entreprises sont de plus en plus nombreux à utiliser leur PC, tablette ou smartphone personnel pour leurs besoins professionnels, créant un casse-tête pour les responsables de la sécurité qui voient s'évanouir les "murs" de protection qu'ils ont mis en place pour protéger les données et les communications de l'entreprise.

Pour les aider dans leur tâche, VMWare et LG ont annoncé un partenariat pour créer une plate-forme de virtualisation pour mobile, qui permettra aux entreprises d'offrir à leurs employés un environnement professionnel totalement sécurisé sur leur téléphone personnel.

Comme dans le cas des initiatives équivalentes sur PC, la DSI pourrait ainsi fournir aux collaborateurs une machine virtuelle à installer sur leur propre mobile, leur donnant accès aux logiciels et services internes (stockage et consultation de documents, messagerie, outils collaboratifs...). Cette machine virtuelle est totalement isolée de l'environnement "personnel" présent sur le téléphone et peut accueillir toutes les couches de sécurité et de protection "standards" de l'organisation (logiciels de chiffrage, mécanismes de désactivation à distance, restrictions d'utilisation...).

Les efforts de VMWare et LG porteront, dans un premier temps, sur la plate-forme Android de Google, dont l'ouverture (puisque le système est disponible en open source) leur facilitera la tâche. L'objectif reste tout de même d'offrir à terme une couverture du marché la plus large possible, pour adresser les besoins d'un maximum d'utilisateurs.

Le concept de la machine virtuelle "professionnel" isolée et sécurisée est séduisant pour répondre aux risques introduits par l'usage de smartphones personnels en entreprise. Pourtant, entre la théorie et l'exécution il restera un long chemin à parcourir. La fragmentation du marché du mobile (en termes de systèmes d'exploitation) rendra en effet la généralisation complexe (on peut notamment douter de la faisabilité sur la plate-forme fermée iOS d'Apple).

De plus, le fait que l'initiative annoncée par VMWare soit co-réalisée avec le constructeur LG laisse imaginer que ce dernier pourrait vouloir réserver la technologie à ses propres matériels, ce qui serait contradictoire avec l'objectif de couvrir les besoins de tous les utilisateurs, quel que soit leur choix d'appareil. Mais on peut tout de même espérer que VMWare est conscient de ces enjeux et que l'éditeur cherche surtout à "lancer" la tendance avec ce premier partenaire.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)