C'est pas mon idée !

mardi 5 octobre 2010

Les recettes du succès pour le paiement mobile

paiement mobile
IDC Financial Insight a publié une étude sur le paiement mobile qui, au lieu de se focaliser sur les dizaines de technologies en compétition, analyse les facteurs organisationnels et structurels qui déterminent le succès de 5 offres prises en exemple (Mastercard, Jibun Bank, Zoompass, SK Telecom et PayPal mobile).

La principale conclusion du cabinet est qu'il n'existe pas de solution universelle et que chaque pays (avec ses caractéristiques économiques), chaque culture et chaque typologie de besoin est adapté à un modèle différent.

L'étude fait cependant ressortir un fait saillant : les offres qui réussisent le mieux sont celles qui sont proposées par un acteur contrôlant à la fois les enjeux bancaires et de télécommunication. Dans les pays où les opérateurs mobiles sont peu nombreux, l'un d'entre eux prend le contrôle d'une banque pour définir sa stratégie, comme dans l'exemple de SK Telecom en Corée du Sud. Quand à la fois les banques et les opérateurs sont peu nombreux, c'est une joint-venture qui peut émerger, à l'image de Jibun Bank au Japon.

Enfin, dans les pays où les banques et les opérateurs sont nombreux, comme en Amérique du Nord, la situation est assez chaotique avec des solutions lancées par les établissements financiers (Mastercard Moneysend), d'autres lancées par les opérateurs  (Zoompass) et des opportunités encore ouvertes pour des opérateurs indépendants (comme PayPal ou Obopay). Mais dans ce cas, la diversité des attentes et des besoins des consommateurs peuvent également ouvrir le champ à plusieurs offfres qui cohabiteront.

En France, on pourrait s'attendre à une évolution similaire à celle du Japon, dont les conditions de marché (bancaire et télécom) sont proches des notres. Mais l'obstacle dans notre pays semble être la difficulté des banques et des opérateurs à s'entendre sur un modèle commun où chacun pourrait trouver son compte. En attendant cette hypothétique convergence de vue, la solution pourrait être l'émergence de standards de paiement mobile...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)