C'est pas mon idée !

mardi 5 octobre 2010

Les chercheurs de Microsoft présentent leurs interfaces du futur

Microsoft LightSpace
Après sa table Surface, puis sa variante Sphere et, plus récemment, sa technologie Kinect, Microsoft présente au symposium UIST ("User Interface Software and Technology") les plus récentes évolutions de ses recherches sur les interfaces homme-machine avec sa "salle intelligente" (smart room) LightSpace.

La petite pièce utilisée pour la présentation de ce concept est équipée de plusieurs projecteurs et caméras à analyse de profondeur, qui permettent de transformer toute surface en un composant de l'interface utilisateur. La détection des surfaces est dynamique et supporte ainsi des interactions avec le corps humain, comme dans la démonstration où l'utilisateur peut transférer un objet virtuel d'une table dans sa main, pour le déplacer sur un mur...


Malgré la démonstration bien réelle, LightSpace n'en est encore qu'au stade de la recherche et ses possibles applications restent à inventer. La seule idée évoquée par ses concepteurs est celle d'une salle de conférence où les participants pourraient disposer de leurs documents à leur place (sur la table) et les échanger ou les afficher au mur d'un simple geste de la main. Mais, même si ce projet ne se concrétise jamais tel quel, ne doutons pas que les interfaces intégrées au monde réel vont certainement se généraliser.

Et les entreprises (avec leur DSI) devraient réfléchir dès aujourd'hui aux futures possibilités qui leur seront offertes. Alors que les applications de la table Surface (disponible depuis presque 2 ans) sont encore peu répandues et, de mon point de vue, pauvres (au sens où elles n'exploitent pas l'originalité de la technologie) et que personne (à ma connaissance) n'a encore envisagé l'utilisation de Kinect (ou de la Wii de Nintendo) pour d'autres usages que le jeu vidéo, il serait temps de faire preuve d'un peu de créativité...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)