C'est pas mon idée !

lundi 30 août 2010

Comment la DSI de Llyods accompagne le métier

Lloyds
Un commercial qui veut dialoguer avec un client sur Facebook, un assureur qui souhaite accéder sur son smartphone à un des contrats qu'il gère alors qu'il est en déplacement : si vous êtes dans une entreprise classique, vous vous attendez certainement à la réaction de votre DSI et/ou de votre manager : VERBOTEN !

Chez Lloyds, la vénérable compagnie d'assurance, le message est totalement différent : Peter Hambling, le DSI, a compris qu'il devait établir une nouvelle relation avec ses "clients" et, après avoir obtenu l'aval de son conseil d'administration, il a mis en place un "contrat" avec les responsables métier en vue de déployer les technologies utiles pour leur activité en partageant les risques avec eux. D'un modèle où les risques amenés par la technologie constituent un problème informatique qu'il faut écarter, le DSI est ainsi passé à la vision d'un risque pour l'entreprise qu'il s'agit de maîtriser.

Mais ce n'est pas seulement l'utilisation de Facebook ou d'iPhones qui est différente chez Lloyds : les équipes informatiques y sont également immergées au coeur des équipes métier, ce qui a permis de développer de nouvelles applications et d'innover, en évitant les dérives que l'on peut trouver dans d'autres entreprises (pensez à tous ces iPhones qui se connectent à votre SI malgré l'interdiction en vigueur...).

Référence : Ted Schadler's Blog (Forrester).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)