C'est pas mon idée !

mardi 13 juillet 2010

Microsoft teste la crédulité des consommateurs

Dans une opération mi-pédagogique, mi-promotionnelle, Microsoft a créé à New York une fausse agence bancaire de la non moins fictive "Greater Offshore Bank & Trust" afin de démontrer la facilité avec laquelle les consommateurs peuvent se faire abuser par des fraudes bien conçues, dressant un parallèle avec les fraudes sur Internet (notamment le phishing).

Les faux agents de la banque, vrais acteurs, ont ainsi pu collecter les informations personnelles des clients potentiels, alléchés par un cadeau de 500 $ pour toute ouverture de compte : numéro de sécurité sociale, numéro de carte bancaire, échantillons de cheveux (pour l'ADN), nom des parents... jusqu'à leur préférence pour les slips ou les caleçons !

Au fait, quel était l'objectif de Microsoft ? Assurer la promotion (par exemple en vidéo - celle-ci est intitulée "the dot-cons" !) de son navigateur IE8, qui propose une fonction d'alerte sur les sites frauduleux.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)