C'est pas mon idée !

mercredi 7 juillet 2010

Les assureurs aussi veulent innover !

Le domaine de l'assurance n'est pas de ceux que l'on associe spontanément à l'esprit d'innovation. Pourtant, la pression concurrentielle et réglementaire (avec Solvency II, notamment) ainsi que les profondes transformations sociétales à venir constituent des stimulateurs importants et c'est la raison pour laquelle le pôle de compétitivité Finance Innovation vient de publier un livre blanc sur le sujet.

Parmi de multiples thèmes dont, naturellement, ceux liés directement aux produits et services d'assurance, le résultat des réflexions du comité stratégique "L'innovation dans l'Assurance" laisse également une place aux technologies émergentes et leurs possibles utilisations, dans deux directions principales : relation client et efficacité opérationnelle (sans surprise !).

Le contenu du livre blanc sur ce domaine est un peu brouillon mais il aborde tous les sujets brûlants du moment dont, pour la relation client :
  • L'impératif d'une gestion multi-canal efficace et transparente ;
  • Les possibles apports du web social, à la fois comme canal à part entière mais également comme source d'information sur les clients et leurs attentes (il est aussi question de l'utilisation des mêmes outils dans l'entreprise, pour la collaboration interne) ;
  • Une attention particulière portée sur l'e-réputation ;
  • Le besoin de mieux croiser et analyser toutes les informations disponibles sur les clients ;
  • L'émergence de nouveaux moyens de communication (smartphones) et de nouvelles interfaces (tables tactiles) ;
et, pour l'efficacité opérationnelle :
  • La fluidification des processus multi-acteurs ;
  • La dématérialisation (pour laquelle sont cités le potentiel des mobiles ainsi que des stylos électroniques) ;
  • La perspective de potentiel du Cloud Computing.

Pour répondre à ces enjeux, les assureurs se disent démunis en matière de processus d'innovation. Quelques pistes sont évoquées dans le livre blanc mais il semble clair que tout le travail reste à faire...

Merci à Laurent pour le relais d'information ;-)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)