C'est pas mon idée !

mardi 20 juillet 2010

Enquête sur la banque mobile

IDC Financial Insights
IDC Financial Insights a réalisé une enquête auprès d'un échantillon de plus de 1000 consommateurs américains, pour évaluer les usages de la banque mobile (m-banking).

Premier constat, la banque mobile est en voie d'adoption : les offres des banques ont crû de manière significative et le taux d'utilisation a presque doublé en un an (le SMS restant la forme la plus populaire d'accès).

Pourtant, le mobile n'est toujours pas un canal à part entière. De plus en plus habitués à la gratuité, les clients ne sont pas prêts à payer pour accéder aux services que leur banque leur propose. Selon IDC, les établissements financiers doivent adopter une vision stratégique du canal mobile et seule l'introduction de nouvelles fonctions (dépôt de chèque, paiement et autres moyens de transfert d'argent...) leur permettra d'envisager de facturer ces offres.

La question des revenus possibles avec un nouveau canal d'interaction entre les clients et leur banque est certes importante mais peut-être pas primordiale. A l'heure actuelle, les services mobiles sont avant tout un moyen d'attirer et de fidéliser les clients et, comme pour le canal Internet et malgré les coûts qu'ils engendrent, la bataille se jouera certainement sur ce terrain-là pour encore quelques années.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)