C'est pas mon idée !

lundi 5 juillet 2010

Crédit Agricole : banco sur Flash et flop sur iPhone

Crédit Agricole
Le Crédit Agricole fait l'actualité dans deux domaines différents, que je vais aborder (arbitrairement) dans un seul article.

Tout d'abord, c'est l'annonce, commune avec Adobe, du choix de Flash pour le projet NICE, vaste chantier de refonte du "poste de travail" de la banque. Exit donc Silverlight de Microsoft, qui avait été utilisé pour les premiers démonstrateurs. L'objectif affiché est de créer des applications indépendantes de la machine, du système d'exploitation et du navigateur utilisé, accessibles à la fois aux chargés de clientèle et aux clients.

Si cette logique fait sens (avec Flash ou Silverlight), on peut tout de même s'interroger sur la pérennité de cette stratégie alors que de plus en plus de voix s'élèvent pour critiquer Flash, la plus emblématique étant celle de Steve Jobs qui refuse à Adobe le droit de porter sa plate-forme sur l'iPhone. Et cette absence sur le célèbre smartphone d'Apple entaille dès le début du projet la cible d'universalité des futures applications...

Mon BudgetL'autre nouvelle concerne l'application "Mon Budget" pour iPhone : moins d'une semaine après son lancement, un communiqué (sur Facebook !) fait état de gros problèmes de surcharge des serveurs, qui seraient dus à un nombre d'utilisateurs plus important que prévu. Ces difficultés ont conduit la banque à suspendre la distribution de l'application sur l'AppStore d'Apple.

Ces difficultés me surprennent : parmi les informations données dans le communiqué, on peut lire que l'application figure dans le Top 25 de l'AppStore, ce qui devrait correspondre, à mon avis, à un maximum de 50 000 téléchargements. Si les serveurs ne supportent pas cette charge, modeste en regard des 20 millions de clients de la banque, c'est certainement le signe d'un gros raté, dans le développement et dans les tests. Trop de précipitation ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)