C'est pas mon idée !

dimanche 8 mai 2016

OpenUp connecte BNP Paribas et startups

OpenUP by BNP Paribas
Comme tous les grands groupes internationaux, BNP Paribas est consciente de la nécessité de collaborer avec des startups afin de développer ses capacités d'innovation et maintenir sa compétitivité dans « un monde qui change ». Avec son initiative OpenUp, elle expérimente une approche originale, destinée à faciliter les rapprochements.

Lancée (apparemment) depuis plusieurs semaines, la plate-forme n'a, pour l'instant, fait l'objet d'aucune communication officielle, ce qui laisse supposer qu'elle est probablement encore en phase de mise au point et qu'elle risque de subir quelques ajustements de dernière minute. Elle est toutefois d'ores et déjà accessible publiquement, à la fois sur le web et sur mobile (via des applications pour iOS et Android), nous permettant d'en découvrir le concept, résolument original, en avant-première.

Pour la présenter en quelques mots, OpenUp porte l'ambition d'offrir un nouveau canal de mise en relation des équipes de la banque avec de jeunes pousses innovantes. Elle vient de la sorte compléter les autres dispositifs existants – programme Innov & Connect, accélérateur FinTech, hubs d'innovation, hackathons… – en apportant un certain nombre d'atouts spécifiques : couverture internationale, présence permanente et durable, opportunités de contacts directs, fonctionnement bi-directionnel…

En pratique, la plate-forme opère comme une sorte de place de marché des projets innovants. D'un côté, les diverses entités de BNP Paribas exposent leurs thèmes d'intérêt – actuellement, par exemple, on y trouve le conseil en ligne pour la banque privée, l'engagement client, la gestion intelligente d'autorisation… – auxquels les startups sont invitées à répondre avec leurs solutions. À l'inverse, celles-ci ont également la possibilité de déposer leurs idées, soit en vue de les concrétiser avec la banque, soit pour bénéficier de l'assistance du réseau d'experts internes mis à leur disposition.

Comme le souligne son nom, la démarche est totalement ouverte et veut embrasser un périmètre très large. Il n'est fixé aucunes limites, qu'elles soient thématiques (en particulier, la FinTech et l'InsurTech ne sont que quelques-uns des domaines explorés) ou géographiques (les premiers appels à contribution concernent l'Italie, Singapour, l'Allemagne…). Au sein de la banque, la même volonté semble être à l'œuvre, avec la possibilité pour tout collaborateur de s'inscrire (et de poster ses projets ?).

OpenUP by BNP Paribas

Il est vrai que le succès d'une initiative telle qu'OpenUp est entièrement dépendant de la participation active et loyale des employés de BNP Paribas. Elle devra en effet démontrer aux entrepreneurs que ses promesses répondent à leurs attentes, notamment en termes de valeur apportée et de confiance dans la relation. Pour ce faire, il faudra d'abord assurer un flux continu de projets et faire aboutir un nombre significatif d'entre eux. En arrière-plan, cela implique un engagement sans faille des collaborateurs impliqués.

Le plus difficile sera, comme toujours, de prolonger les efforts dans la durée. Il ne devrait pas être trop difficile de convaincre des responsables d'entités, à tous les niveaux, de faire appel aux talents extérieurs. Il sera déjà plus laborieux de les convaincre d'établir de véritables partenariats avec les startups candidates. Il sera encore plus complexe de faire admettre que les experts internes puissent consacrer une partie de leur temps à l'entretien des bonnes relations avec les entreprises qui les sollicitent. Et la motivation de tous ces acteurs devra être encouragée et renouvelée constamment…

En la matière, la dimension du groupe BNP Paribas peut donner des raisons d'être raisonnablement optimiste : entre ses plus de 180 000 salariés, répartis dans 75 pays, on peut tout de même espérer que la flamme parviendra à survive longtemps. Par ailleurs, l'évolution envisagée d'associer d'autres sociétés à la démarche lui donnerait un effet de volume renforçant sa valeur potentielle auprès des startups, alors qu'elles manquent de moyens adaptés pour développer des coopérations avec les grandes entreprises.

L'enjeu d'OpenUp pour BNP Paribas peut être autant de stimuler la réalisation de projets opérationnels que de faire progresser la culture d'entreprise vers des modèles d'ouverture et de co-innovation. De ce point de vue, l'expérience sera intéressante à suivre, ne serait-ce que pour mesurer si l'opportunité offerte de coopérer avec des acteurs émergents est effectivement saisie par les équipes de la banque…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)