C'est pas mon idée !

mercredi 5 août 2015

Une formation pour comprendre la FinTech

Innovate Finance
L'initiative arrive à point nommé pour les banquiers qui prendraient soudainement conscience de leurs lacunes en matière de FinTech et, plus généralement, d'innovation : ils ont désormais à leur disposition une formation en ligne qui devrait les aider à survivre à la révolution numérique et à la disruption imminente qui l'accompagne…

Baptisé FinTech 101, le cursus a été élaboré par l'association Innovate Finance – qui rassemble institutions traditionnelles (Aviva, Barclays, HSBC…), startups (eToro, Meniga, Seedrs…) et autres fournisseurs informatiques (IBM, Infosys…) – en collaboration avec le spécialiste de l'enseignement à distance The Open University. Son programme, extrêmement riche, jalonné d'exemples réels, est destiné à procurer aux professionnels les clés de l'innovation technologique et de ses impacts sur leurs métiers.

Dans ce but, le cours aborde tous les grands thèmes qui font l'actualité de la FinTech aujourd'hui, depuis les fondements de la banque « digitale » jusqu'aux crypto-devises, en passant par le financement alternatif, les paiements… Dans une autre dimension, il traite également des nouveaux défis à relever, qu'ils soient d'ordre réglementaire ou technologique – par exemple la cybersécurité ou la maîtrise des « big data ». Enfin, l'ensemble s'inscrit dans une réflexion globale sur l'innovation et ses opportunités.

FinTech 101

Alors que, déjà en 2015, la FinTech contribuerait à l'économie britannique à hauteur de 20 milliards de livres et représenterait 135 000 emplois directs, avec d'extraordinaires perspectives de croissance (qui justifient l'engagement personnel du premier ministre David Cameron), la mise en place d'un dispositif structuré de sensibilisation et de formation devient absolument primordial afin de soutenir son développement, aussi bien au niveau des startups elles-mêmes que des acteurs historiques concernés.

En effet, non seulement l'écosystème de la FinTech aura-t-il rapidement besoin de talents dont tout laisse à penser qu'ils viendront à manquer à court terme, mais les banques vont aussi se trouver sous peu dans l'urgence de combler leur retard sur leur transition numérique, ce qui va mécaniquement accroître les tensions sur un marché de l'emploi perméable entre les deux univers. Sans prétendre résoudre tous ces problèmes, le module FinTech 101 constitue au moins une première étape dans la bonne direction.

Par ailleurs, et bien que conçu principalement pour une audience britannique, le cours peut constituer une excellente entrée en matière pour les banquiers du monde entier qui souhaitent s'éveiller aux transformations qui menacent leur quotidien. Pour moins de 700£, les 50 heures de programme sont accessibles à la demande, sans rythme imposé, et bénéficient de l'accompagnement d'un conseiller prêt à répondre aux questions ou à fournir des retours sur les exercices pratiques qui émaillent le parcours de l'étudiant.

Pour saluer cette admirable initiative, tous les dirigeants et autres grands décideurs du secteur financier devraient s'inscrire immédiatement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)