C'est pas mon idée !

dimanche 15 juin 2014

Le Crédit Coopératif sur tous les fronts du crowdfunding

Crédit Coopératif
Le Crédit Coopératif était déjà partenaire historique de Babyloan et de SPEAR. La première « Fête du Crowdfunding » – organisée le mois dernier, avec son soutien actif – lui donnait l'occasion de présenter ses dernières initiatives en matière de finance participative. Le moins qu'on puisse dire est que son engagement ne se dément pas…

La banque, membre du groupe BPCE, a en effet annoncé [PDF] de nouveaux partenariats avec 3 plates-formes, aux formats et aux objectifs variés. La première est Afexios, dont le modèle est celui de l'investissement en capital par les particuliers. La deuxième est Arizuka, opérant sur un principe de dons avec contrepartie et destinée spécifiquement aux associations et autres acteurs de la solidarité, de l'innovation sociale et du développement durable. La dernière est CapSens, dernier avatar de SPEAR, qui permet aux organismes intéressés de créer leur propre site de crowdfunding.

Dans tous ces cas, l'objectif du Crédit Coopératif est très concret. Il s'agit de fournir, ou a minima de promouvoir, ces différentes options de financement auprès de ses clients, qui sont principalement des associations, notamment dans les secteurs de l'économie responsable. Et, avec les nouveaux accords signés, ce sont donc toutes les approches de la finance participative qui sont désormais couverts : investissement en capital (Afexios), crédit rémunéré (SPEAR) et dons (Arizuka).

Fête du crowdfunding

Enfin, la banque s'apprête également à lancer – ce mois-ci – sa propre plate-forme, Agir&Co, conçue avec MyMajorCompany. Celle-ci reposera (elle aussi) sur un mécanisme de dons avec contrepartie et elle proposera à tous les internautes d'apporter leur contribution aux projets (« responsables ») sélectionnés par l'établissement. Dans ce cas, l'ambition du Crédit Coopératif est probablement de se faire mieux connaître des consommateurs, qui ne représentent à ce jour qu'une petite partie de son activité.

Contrairement aux initiatives de certaines de ses consœurs, qui tiennent souvent de l'opération de communication, l'engagement opérationnel et répété de la banque trouve ici une logique certaine, tenant à la proximité de ses valeurs (de coopérative, mais aussi sociales et solidaires) avec celles des acteurs de la finance participative, et plus particulièrement ceux avec qui elle s'associe. Comme le signale Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif, l'enjeu est celui de la diversité des instruments de financement, indispensable pour le développement de l'économie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)