C'est pas mon idée !

vendredi 7 mars 2014

BNP Paribas ouvre ses vitrines aux PME

Parlons PME
Dans la lignée de son engagement en faveur des entrepreneurs (dont une des dernières manifestations date de novembre), BNP Paribas lance ces jours-ci une compétition originale, dont l'enjeu sera pour ses 40 lauréats de voir leur campagne publicitaire prise en charge et affichée dans les vitrines de ses agences.

L'opération « MaPubIci » vise ainsi à offrir une visibilité sans pareille à quelques projets portés par les clients de la banque. Les dossiers de candidature, très simples, peuvent être déposés dès maintenant et jusqu'à la fin du mois sur le mini-site dédié. Un jury composé de collaborateurs de BNP Paribas et de représentants de son partenaire CroissancePlus – premier réseau français d'entrepreneurs de croissance – désignera les gagnants au mois de juin, principalement sur un critère d'innovation.

Pour les heureux élus, 17 000 affiches seront créées et imprimées aux frais de la banque. Elles seront ensuite déployées, entre le 6 octobre et le 9 novembre, sur les quelques 22 km d'espace linéaire disponible dans les vitrines de son réseau (comprenant 2 200 agences). De plus, une dimension locale est prise en compte dans le dispositif puisque le concours est en fait organisé par région (8 en tout) et que l'affichage aura (naturellement) lieu dans la zone d'origine de chacune des entreprises récompensées.

MaPubIci

Au-delà de l'effort – certes un peu symbolique mais néanmoins méritoire – que représente l'initiative de BNP Paribas pour la promotion des entreprises innovantes, celle-ci constitue également une intéressante idée de valorisation de son réseau d'agences pour une banque « traditionnelle », à travers la mise à disposition de ses vitrines. Elle rappelle – en moins ambitieux – d'autres cas similaires, plus ou moins expérimentaux, tels que celui d'Umpqua Bank, notamment à San Francisco.

A l'inverse, ces précédents inspirent spontanément des prolongements et des extensions à cette première tentative. Bien entendu, il pourrait s'agir, comme pour la banque américaine, d'offrir un espace d'exposition temporaire aux entrepreneurs, à l'intérieur des agences. Sans aller aussi loin, ne serait-il pas, a minima, envisageable de maintenir le principe de l'affichage dans la durée, par exemple en réservant en permanence une partie des vitrines aux clients de la banque ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)