C'est pas mon idée !

jeudi 5 décembre 2013

BBVA wallet, plus qu'un porte-monnaie mobile

BBVA wallet
A l'annonce du lancement de "BBVA wallet", la première réaction qui vient à l'esprit est qu'il va s'agir d'une énième variante de porte-monnaie mobile, plus ou moins identique à tous les autres. La surprise n'en est donc que meilleure à la découverte d'une approche originale, qui ne se focalise pas sur le paiement avec le téléphone.

En effet, la nouvelle application mobile "BBVA wallet" (pour iOS et Android) est d'abord et avant tout un outil compagnon des cartes (de débit et de crédit) de la banque espagnole. A ce titre, elle permet principalement à l'utilisateur de suivre en (quasi) temps réel les transactions qu'il réalise. En outre, les informations associées à chaque achat sont enrichies avec, notamment, une localisation géographique de la dépense ou encore la possibilité d'attacher une photographie du reçu correspondant.

Dans un autre registre, pour les porteurs d'une carte de crédit, une option exclusive permettra de sélectionner instantanément, et en un clic, le mode de financement de la dépense (pour, par exemple, choisir un paiement en 3 mensualités). Parmi les autres fonctions offertes, citons encore le verrouillage immédiat de la carte en cas de détection d'une opération frauduleuse (ce qui est évidemment facilité par la notification en temps réel systématique des achats…).

Au-delà du contrôle des transactions, "BBVA wallet" intègre tout de même un moyen de paiement. Et là encore, la solution retenue n'est pas banale : la banque propose à ses clients une carte virtuelle prépayée, qu'ils peuvent lier à leurs comptes existants, pour en simplifier le rechargement. Elle peut être utilisée en ligne mais elle peut également s'accompagner d'un sticker NFC (à coller sur le téléphone), ce qui permet d'effectuer des achats dans les boutiques équipées de terminaux sans contact.

BBVA wallet sur iPhone

L'idée peut donner l'impression d'être de « bas de gamme », surtout du point de vue technologique. Pourtant, la démarche de BBVA s'avère, en réalité, extrêmement pertinente et astucieuse, puisque, pour une fois, une banque prend en compte les leçons des échecs passés en matière de paiement sans contact via mobile, illustrés par les innombrables expérimentations lancées au 4 coins de la planète et n'ayant abouti à aucun résultat probant, faute de valeur perceptible par les consommateurs.

Ici, la priorité est plutôt mise sur les bénéfices qu'apporte l'application mobile dans le suivi des dépenses (y compris pour la sécurité, grâce aux notifications immédiates), quel que soit le moyen de paiement choisi. L'objectif est de familiariser le client à l'utilisation de son téléphone pour « gérer » ses dépenses. Dans ce contexte, le sans contact n'est qu'une option parmi les autres et le fait qu'elle soit offerte sous la forme d'un sticker n'a alors aucune incidence négative sur son usage.

Cette approche ne vous rappelle-t-elle pas quelque chose ? En fait, "BBVA wallet" ressemble en tout point à ce que propose depuis quelques mois la startup Moven aux États-Unis (et aussi, dans une certaine mesure, sa consœur Simple). Il s'agit donc d'une nouvelle brillante démonstration par la banque espagnole de sa capacité à détecter et s'inspirer des innovations les plus prometteuses, quelles qu'en soient les origines.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)