C'est pas mon idée !

jeudi 9 mai 2013

La télé-réalité pour redorer l'image de la finance ?

Nei Tuoi Panni
Depuis la crise financière de 2008, l'image des institutions financières dans le grand public a été gravement écornée. Elles cherchent donc, plus ou moins désespérément, les moyens de restaurer la confiance perdue. FinDomestic, filiale italienne de crédit à la consommation de BNP Paribas, a choisi une approche inédite pour répondre à ce défi, en organisant un véritable "reality-show".

L'opération, baptisée "Nei Tuoi Panni" (littéralement "Dans Vos Baskets"), consiste à immerger 6 clients venus des 4 coins d'Italie au cœur du fonctionnement de l'entreprise. Pendant 2 mois, les "candidats" vont se glisser dans la peau des conseillers de FinDomestic, accompagnés par 18 d'entre eux, et découvrir ainsi la réalité de leurs activités quotidiennes, de la réflexion sur les offres jusqu'aux tâches ingrates de recouvrement.

Comme dans la "vraie" télé-réalité, les aventures des clients sont filmées et font l'objet d'une série en 8 épisodes, diffusée sur le site web dédié à l'événement et servant de base à la campagne publicitaire "Nei Tuoi Panni". Ces clips vidéo permettront de suivre leurs progrès dans l'exercice des métiers de FinDomestic et d'écouter leurs témoignages sur leur expérience. Enfin, pour faire bonne mesure, un jury de 3 directeurs désignera un vainqueur parmi les 6, jugé sur sa maîtrise des produits et services de l'entreprise.

Nei Tuoi Panni

Avec cette opération relativement ambitieuse, l'objectif de la filiale de BNP Paribas est de démontrer aux consommateurs que, contrairement à ce qu'ils croient en majorité, les conseillers de FinDomestic sont des personnes qui leur ressemblent, capables de comprendre leur situation et, même, de se glisser dans leur peau. L'idée est intéressante, pour le démontrer, de renverser le concept, c'est à dire de laisser les clients prendre la place des conseillers.

Finalement, il s'agit surtout d'instiller une forme de transparence dans le fonctionnement d'une institution financière représentative de celles à qui sont fortement reprochées leur opacité et leur perte de vue de l'intérêt du client. La méthode retenue par FinDomestic, capitalisant sur le succès populaire de la télé-réalité (surtout en Italie), sera peut-être plus efficace que l'opération "Parlons Vrai" de sa maison-mère BNP Paribas. Mais il est certainement possible d'imaginer d'autres options (un jeu de simulation sur mobile ?)...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)