C'est pas mon idée !

mardi 21 août 2012

Au Crédit Agricole, un iPad accueille les clients

Crédit Agricole Centre-Est
Parmi ses multiples retombées, le succès de l'iPad est en train, tout doucement, de transformer le marché des bornes interactives. Parmi les banques qui se laissent tenter, c'est au tour du Crédit Agricole Centre-Est de lancer une expérimentation, visant à enrichir l'expérience client en agence.

Séduit a priori par l'idée d'une borne interactive sur iPad, le responsable du projet a choisi, après quelques tâtonnements, de cibler la satisfaction des clients, en concevant un outil qui leur permet de gagner du temps, en particulier aux heures de grande affluence. Pour ce faire, l'interface (tactile) mise en place propose très simplement à un visiteur qui a rendez-vous avec son conseiller de signaler à celui-ci son arrivée dans l'agence, sans avoir besoin de (faire la queue et) se présenter à l'accueil.

Pour faire bonne mesure, l'application peut également être utilisée pour prendre un rendez-vous, par exemple en cas d'indisponibilité de l'interlocuteur souhaité lors d'une visite "impromptue", là encore sans temps d'attente (si la borne est libre). Enfin, avant de quitter l'agence, le visiteur aura également l'opportunité de donner son avis sur l'accueil et la qualité du service, en 5 questions simples.

Borne interactive Crédit Agricole Centre-Est

Cette dernière fonction rappellera naturellement les précédents de la Société Générale et de la Caisse d'Epargne (avec la solution de Civiliz). De fait, la véritable nouveauté dans le test du Crédit Agricole (pour l'instant dans une seule agence lyonnaise) est bien la gestion de l'agenda et des annonces, qui, de plus, est connectée au Système d'Information de la banque, afin d'interagir avec les postes de travail des conseillers.

Cependant, une fois cette première étape franchie, on attend naturellement la suivante : il semblerait tellement logique que les clients puissent prendre rendez-vous avec leur conseiller et signaler leur arrivée en agence sur leur propre smartphone !

De manière générale, le concept de borne interactive dans les points de vente n'a rien de nouveau. Mais l'iPad change radicalement le rapport à ce support, en le rendant beaucoup plus accessible, du point de vue de son coût mais aussi du développement des applications qu'il peut héberger. La seule réserve dans ce cas d'usage est la possible fragilité du matériel, qui reste à évaluer... Si elle peut être levée, il ne fait pas de doute que, à l'image de cette expérimentation du Crédit Agricole, la créativité ne manquera pas pour concevoir des scénarios de mise en œuvre originaux.

1 commentaire:

  1. +1 pour la connectivité avec le SI de la banque

    Cette connection étendue à d'autres écrans/canaux numériques est en effet trés porteuse dans la convergence de services multicanaux!

    RépondreSupprimer

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)