C'est pas mon idée !

vendredi 27 mai 2011

Google Wallet, le décollage du paiement sans contact sur mobile ?

Google Wallet
Après plusieurs mois de spéculations et de rumeurs, Google a enfin levé le voile hier sur Google Wallet, sa solution de paiement sans contact sur mobile. Encore en cours de test, sa disponibilité est prévue pour l'été 2011 et uniquement pour les propriétaires de Nexus S (le seul téléphone Android actuellement équipé d'une puce sans contact NFC), dans un premier temps.

Google Wallet sera adossé aux cartes Citi Mastercard ou, pour les consommateurs non clients de la banque, à une carte Google prépayée, qui pourra être alimentée à partir de toute carte de paiement classique. Il est compatible avec le système PayPass de Mastercard, et donc immédiatement utilisable auprès de plusieurs milliers de commerces (124 000 aux Etats-Unis et 311 000 dans le monde) déjà équipés de terminaux sans contact.

Au-delà du paiement, Google veut séduire les consommateurs en développant de nouveaux usages "intelligents" pour le porte-monnaie sur mobile. Cette stratégie passe d'abord par l'intégration avec Google Offers, la solution de fidélité "locale" de la société. Wallet peut ainsi gérer sur le mobile les cartes de fidélité et autres coupons de réduction, dont la prise en compte sera alors automatisée sur les points de vente. A plus long terme, d'autres fonctions sont envisagées : gestion de titres de transport, de billets (de spectacle), d'identifiants, de clés...

Côté technique, Google prend soin de rassurer les utilisateurs sur la sécurité de la solution. Les données sensibles (dont les références de la carte de paiement) sont stockées dans un "élément de sécurité" dédié, isolé de la mémoire de l'appareil et particulièrement protégé. Dans le respect des standards en vigueur, les données échangés via l'interface NFC sont également chiffrées.

Initialement, la cible potentielle d'utilisateurs est extrêmement restreinte : les téléphones équipés de puces NFC restent l'exception et Wallet n'est développé que pour le système Android. Selon TechCrunch, le premier point serait résolu, en attendant la généralisation des appareils compatibles, par l'utilisation de stickers NFC, communiquant avec l'application. Par ailleurs, Google, fidèle à sa politique d'ouverture, invite les autres banques, réseaux de paiement, constructeurs de mobiles, marchands... à rejoindre l'initiative.

Du fait de la position particulière de Google, Wallet va probablement, selon moi, constituer le test ultime de la viabilité du paiement sans contact sur mobile. Les expérimentations réalisées jusqu'à maintenant étaient en effet portées par des acteurs relativement isolés de la chaîne de valeur (banques, réseaux de paiement, opérateurs mobiles...), dont les intérêts spécifiques nuisaient à une vision globale. Ce n'est point le cas ici, le point de vue adopté étant plus orienté sur les attentes des utilisateurs (consommateurs et commerçants). Par exemple, l'ouverture sur des services complémentaires, sur laquelle Wallet propose un modèle crédible, est un facteur indiscutable pour stimuler l'adoption, là où la simple proposition de remplacer la carte de paiement n'a jamais été suffisante pour convaincre.

Le succès ne pourra cependant pas être mesuré avant longtemps, ne serait-ce que par la faible diffusion de mobiles pouvant supporter le paiement sans contact. En attendant, les initiatives en cours, telles qu'ISIS (par les 3 grands opérateurs US), perdent beaucoup de leur intérêt...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)