C'est pas mon idée !

lundi 31 janvier 2011

Brèves : US Bank, First Green Bank, eWise Payo, UFC-Que Choisir, tibbr

Cet article inaugure un nouveau format pour le blog "C'est pas mon idée !" : les brèves sont un petit recueil de nouvelles qui, à mon avis, méritent un peu plus qu'un tweet, sans justifier pour autant un développement complet du sujet. N'hésitez pas à donner votre avis sur ce qui deviendra peut-être une série...


Innovation US Bank
Le blog "Blogging Innovation" publie un article sur les bonnes pratiques de l'innovation et, en particulier, la nécessité de faciliter les échanges et la communication entre de multiples compétences pour qu'elle porte ses fruits.

L'auteur appuie sa démonstration avec l'exemple d'US Bank qui développe sa stratégie d'innovation depuis deux ans, avec, dans un premier temps, la création de rôles d'"innovacteurs" et d'équipes dédiées et, dans un deuxième temps, la mise en place d'un réseau social, "US Book", pour permettre à ces "spécialistes" de partager et rechercher de nouvelles idées. Mais la plate-forme, basée sur le produit Lotus Connections d'IBM, est aussi ouverte aux 60 000 collaborateurs de la banque, qui peuvent ainsi participer aux initiatives émergentes.


First Green Bank
Avez-vous déjà entendu parler de la "First Green Bank" ? Là où de nombreux établissements jouent de la communication sur le développement durable, parfois sans concrétisation significative, la responsabilité sociale et environnementale constitue le principe fondateur de cette banque communautaire.

Son engagement se traduit dans la réalité, par des agences aux standards LEED (U.S. Green Building Council’s Leadership in Energy and Environmental Design), la certification LEED des conseillers en prêts, des taux avantageux pour les constructions "vertes"... Et la stratégie de la First Green Bank est visiblement payante : créée au début de 2009, elle annonce avoir atteint la rentabilité à la fin de l'année 2010...


Wise Payo
eWise, spécialiste des paiements et autres systèmes financiers en ligne, annonce le lancement au Royaume-Uni de sa nouvelle solution de paiement en ligne, payo. Celui-ci reprend un concept déjà adopté par US Bank, qui consiste à "router" le client sur le site de sa banque au moment de régler ses achats, où, après s'être identifié, il peut choisir le compte à débiter pour valider la transaction.

Le principal avantage mis en avant avec ce système est la réduction des risques de fraude (qui profite autant aux commerçants qu'aux clients). Je reste cependant sceptique sur l'acceptation de cette approche par les consommateurs, du fait de la complexité de la navigation qu'elle implique (sans parler de la difficulté pour le fournisseur à "enrôler" toutes les banques dans son offre)...


Voeux 2011 d'Alain Bazot
Revenons en France avec les voeux 2011 d'Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir., dans lesquels il annonce notamment la création prochaine d'un comparateur de tarifs bancaires. L'objectif est d'offrir une objectivité et une transparence qui, selon les dires de M. Bazot, font cruellement défaut aux multiples sites existants, dont certains seraient financés par les professionnels...

Une initiative qui a bien des chances de plaire aux consommateurs et qui va requérir une attention particulière de la part des banques françaises...


tibbr
Terminons avec une nouvelle plus "technologique" : plusieurs mois après les premières annonces, Tibco sort enfin tibbr, sa solution de réseau social d'entreprise. Au premier abord, on peut penser qu'il s'agit d'un n-ième "Facebook d'entreprise", à l'image de ce que proposent des startups comme Jive, Yammer, SocialText ou des grands éditeurs tels que Microsoft ou IBM. Mais ne vous y trompez pas : tibbr est bien différent.

Son expertise d'intégration des systèmes d'information est en effet mise à profit par Tibco pour introduire dans les flux "sociaux" des informations issues des applications et progiciels de l'entreprise. Le modèle est ainsi assez semblable à celui qu'à "inventé" Salesforce.com avec Chatter, mais en l'étendant à tous les systèmes et non plus seulement au CRM. Pour toute une catégorie de collaborateurs qui jonglent quotidiennement avec une multitude de sources, cette solution pourrait alors concrétiser le rêve d'assembler en espace unique toutes les informations pertinentes et nécessaires pour remplir leur rôle.

1 commentaire:

  1. Très bonne idée ces brèves en effet ! Merci.

    Pour ce qui est de Tibbr, je trouve étonnant qu'une nouvelle solution comme celle ci démarre avec un coût par utilisateur et par mois de 12 $ (non négocié), sachant que Jive SBS part de 3$ (non négocié également)... Comment se creuser une place sur le marché avec une pareille stratégie ?

    http://www.tibbr.com/pricing.html
    http://signup.jivesbs.com/pricing

    RépondreSupprimer

Afin de lutter contre le spam, les commentaires ne sont ouverts qu'aux personnes identifiées et sont soumis à modération (je suis sincèrement désolé pour le désagrément causé…)